Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné vendredi Dieudonné à 6000 euros (6000 francs) d'amende. L'humoriste controversé, condamné à plusieurs reprises pour des propos antisémites, était jugé pour avoir lancé un appel aux dons fin 2013 sur Internet afin de payer de précédentes amendes.

Dans une vidéo fin décembre 2013, Dieudonné évoquait notamment sa condamnation à 28'000 euros d'amende pour diffamation, injure et provocation à la haine et à la discrimination raciale pour des propos et la chanson "Shoah nanas". Il lançait alors aux internautes "continuez à donner", "c'est pas de l'argent perdu".

La loi française punit le fait d'ouvrir ou d'annoncer publiquement des souscriptions ayant pour objet d'indemniser des amendes prononcées par des condamnations judiciaires. Ses avocats ont assuré qu'il ne s'agissait pas d'un appel aux dons en sa faveur, mais en celle de sa société de production.

Dieudonné M'bala M'bala, 48 ans, est encore sous le coup de plusieurs procédures judiciaires. La dernière, pour "apologie du terrorisme", lui vaut d'être convoqué devant la justice le 4 février. En cause, un message posté sur Facebook après les attentats à Paris, dans lequel il écrivait: "Je me sens Charlie Coulibaly".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS