Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a lancé un appel demandant aux belligérants en Ukraine d'épargner les civils et les attaques indiscriminées. L'organisation a dû interrompre son travail à Donetsk en raison des combats.

"Nous sommes très préoccupés par l'escalade de la violence dans l'est de l'Ukraine depuis deux semaines. La mort tragique de civils dans un bus près de Volnovakha le 13 janvier est un incident parmi d'autres qui met en évidence la situation inacceptable dans laquelle les gens ordinaires se trouvent", a déclaré Michel Masson, chef de la délégation du CICR en Ukraine.

"Nous demandons encore une fois à tous les belligérants d'épargner les civils et de respecter le droit international humanitaire", a-t-il ajouté.

Les dures conditions hivernales et la suspension des allocations sociales versées par le gouvernement dans plusieurs zones des régions de Donetsk et Lougansk rendent la situation encore plus difficile, a souligné le CICR. L'organisation distribue de la nourriture, des articles d'hygiène, des médicaments et du matériel de construction aux résidents et déplacés dans l'est de l'Ukraine.

Les délégués visitent aussi les prisonniers aux mains des autorités de Kiev dans plusieurs lieux de détention. Ils ont aussi entamé le 15 janvier des visites à des prisonniers détenus à Donetsk aux mains des séparatistes pro-russes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS