Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le pape Benoît XVI a appelé lundi les Cubains à "prendre les armes de la paix, le pardon et la compréhension (...) pour construire une société ouverte et rénovée". Il s'exprimait lors de la première des deux messes publiques qu'il doit célébrer durant sa visite de quarante-huit heures à Cuba.

"Je désire lancer un appel pour que vous donniez un nouvel élan à votre foi (...) et qu'avec les armes de la paix, le pardon et la compréhension, vous luttiez pour construire une société ouverte et rénovée, une société meilleure, plus digne de l'homme, qui reflète davantage la bonté de Dieu", a affirmé le pape lors de son homélie sur la place de la Révolution de Santiago de Cuba.

Arrivé lundi du Mexique, le pape a également défendu le rôle de la famille et du mariage comme "cellule fondamentale de la société et la vraie Eglise domestique".

200'000 personnes

"Vous, chers époux, vous devez être, spécialement pour vos enfants, le signe réel et visible de l'amour du Christ pour l'Eglise. Cuba a besoin du témoignage de votre fidélité, de votre unité, de votre capacité à accueillir la vie humaine, spécialement celle sans défense et dans le besoin", en référence à l'avortement, légal à Cuba depuis les premières années de la Révolution.

"Je connais les efforts, l'audace et l'abnégation avec lesquels vous travaillez chaque jour pour que, dans les réalités concrètes de votre pays, en cette période de l'histoire, l'Eglise reflète toujours plus son vrai visage", a ajouté le pape devant quelque 200'000 personnes, parmi lesquelles le président cubain Raul Castro.

ATS