Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe informatique américain Apple a annoncé mardi des résultats "record" au premier trimestre de son exercice 2012 décalé. Il a enregistré les bénéfices et chiffres d'affaires trimestriels les plus élevés qu'il ait jamais connus, dépassant largement les attentes de Wall Street.

Le bénéfice a plus que doublé sur un an à 13,1 milliards de dollars lors des trois derniers mois de l'année. Par action, cela représente 13,87 dollars alors que les analystes misaient en moyenne sur 10,08 dollars.

Le chiffre d'affaires est également largement supérieur aux prévisions, avec une progression de 73% sur un an à 46,3 milliards de dollars, alors que les analystes n'attendaient que 38,85 milliards de dollars.

Ventes record

Le fabricant californien se félicite des "ventes les plus élevées jamais enregistrées" de téléphones iPhone, de tablettes iPad et d'ordinateurs Mac. "Le groupe a vendu 37,04 millions d'iPhone au cours du trimestre, soit un bond de 128% en volume sur un an", commente-t-il dans son communiqué.

Apple a également écoulé quinze millions d'iPad pendant la période sous revue, une envolée de 111% sur un an, ainsi que 5,2 millions de Mac (+26%) et 15,4 millions d'iPod (+21%).

"Nous sommes ravis de nos résultats exceptionnels et de nos ventes record", a commenté Tim Cook, directeur général d'Apple, ajoutant que l'entreprise qui a perdu il y a quelques mois son mythique cofondateur et PDG Steve Jobs, bénéficiait "d'une dynamique incroyablement forte, avec de nouveaux produits fantastiques dans les tuyaux".

L'action s'envolait de 8% à 454 dollars vers 22H00 GMT dans les échanges électroniques suivant la clôture de la séance officielle de Wall Street.

ATS