Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Apple a écoulé ce trimestre 40,4 millions d'unités de son appareil vedette, soit 15% de moins qu'un an plus tôt (image symbolique).

KEYSTONE/AP/NG HAN GUAN

(sda-ats)

Les ventes d'iPhone par Apple ont baissé pour le deuxième trimestre consécutif. Mais leur recul de 15% au troisième trimestre n'est pas aussi prononcé qu'on le craignait pour le groupe informatique américain.

Le chiffre d'affaires global de la firme à la pomme a diminué de 14,6% au troisième trimestre clos le 25 juin, là encore une contraction constatée deux trimestres d'affilée. Apple a précisé qu'il avait vendu 40,4 millions d'iPhone durant le trimestre écoulé, alors que les analystes anticipaient 40,02 millions, suivant le consultant spécialisé FactSet StreetAccount.

Le groupe américain avait annoncé une baisse de 16,3% des ventes d'iPhone le trimestre précédent, la première depuis le lancement du smartphone en 2007. Les ventes d'iPhone représentent les deux tiers environ de l'ensemble des ventes de la première valorisation boursière mondiale.

Apple a également annoncé un bénéfice net en recul de 27% à 7,8 milliards de dollars, ainsi qu'un chiffre d'affaires de 42,36 milliards de dollars qui a battu le consensus Thomson Reuters I/B/E/S qui le donnait à 42,09 milliards.

Les ventes en Chine continentale, région qui représentait jadis le principal moteur de croissance d'Apple, ont chuté de 33,1%, alors qu'elles avaient flambé de 112,4% sur le trimestre comparable un an auparavant. Elles avaient déjà diminué de 26,2% au deuxième trimestre.

Le pôle services, qui regroupe App Store, Apple Pay, iCloud entre autres, a réalisé un chiffre d'affaires de près de six milliards de dollars, en hausse de 18,9% sur l'an passé.

Apple prévoit pour le quatrième trimestre un chiffre d'affaires de 45,5 à 47,5 milliards de dollars, alors que le consensus Thomson Reuters I/B/E/S le donne à 45,71 milliards.

Cette prévision couvre une période jusqu'à fin septembre qui devrait absorber au moins le premier week-end de ventes du prochain iPhone 7, qui doit être commercialisé précisément en septembre.

L'action Apple gagnait 4,7% en après-Bourse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS