Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe informatique Apple a annoncé lundi avoir déjà vendu plus de 5 millions d'exemplaires de son nouveau téléphone iPhone 5. Ces chiffres déçoivent toutefois les attentes de certains analystes et inquiètent sur sa capacité à répondre à la demande.

Arrivé vendredi en magasins dans 9 pays dont la France, les Etats-Unis et le Canada, il a dépassé le modèle précédent qui s'était vendu durant le premier week-end à 4 millions d'unités dans 7 pays. L'action Apple a quand même perdu 1,33% lundi, pour tomber à 690,79 dollars à la clôture de la Bourse de New York.

"C'est un cas classique d'attentes à court terme perdant le sens des réalités", jugent les analystes de la société de courtage Sterne Agee, rappelant que certains tablaient sur des ventes atteignant jusqu'à 10 millions d'exemplaires dans les premiers jours.

Le chiffre de 5 millions est "inférieur à nos attentes", qui étaient pourtant "dans le bas de la fourchette" espérée par le marché, relève Brian White, analyste chez Topeka Capital Market. Pour lui, c'est "largement dû à la demande disponible, et au fait que la plupart des consommateurs ont choisi de pré-commander l'appareil" sur internet.

En Suisse le 28 septembre

"Nous avons épuisé notre stock initial", a reconnu lundi le directeur d'Apple Tim Cook. Le lancement de l'iPhone 5 a aussi été assombri par les nombreux bugs du nouveau système de cartographie d'Apple, imposé sur son dernier système d'exploitation à la place de Google Maps le très populaire logiciel de son rival.

L'iPhone sera commercialisé le 28 septembre dans 20 pays supplémentaires, dont la Suisse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS