Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Apple débouté en appel en Grande-Bretagne contre Samsung

Le géant américain de l'informatique Apple a perdu jeudi un procès en appel à Londres contre une décision de la justice britannique. Cette dernière avait estimé que la tablette Galaxy de son concurrent sud-coréen Samsung n'était pas assez "cool" pour être confondue avec l'iPad.

Apple avait intenté un appel contre une décision datant de juillet de la Haute Cour de Londres qui avait donné satisfaction à Samsung. La tablette du sud-coréen "n'a pas la même simplicité raffinée et extrême qui est intrinsèque au design d'Apple. Elle n'est pas assez cool", avait alors estimé le juge Colin Birss.

"Le problème est simplement de savoir si le design mis en cause est trop proche du design déposé selon les tests prévus par la loi. Il ne s'agit donc dans cette affaire que du design déposé d'Apple et des produits Samsung", a déclaré le juge Robin Jacob de la Cour d'Appel, pour justifier le rejet du recours d'Apple.

Saluant le jugement de la Cour d'Appel, Samsung a indiqué qu'il "continuait à croire qu'Apple n'est pas le premier à avoir dessiné une tablette avec une forme rectangulaire et des coins arrondis et que les origines des caractéristiques des designs d'Apple déposés peuvent être trouvés dans de nombreux exemples antérieurs".

Plusieurs manches

Apple et Samsung s'accusent mutuellement de violation de brevets devant les tribunaux de toute une série de pays, avec des résultats jusqu'ici mitigés.

Apple a remporté une victoire importante en août aux Etats-Unis, un jury de Californie demandant la condamnation de Samsung à une amende de plus d'un milliard de dollars.

Jeudi dernier, une cour d'appel américaine a en revanche définitivement annulé une interdiction des ventes des téléphones Galaxy Nexus de Samsung aux Etats-Unis. Le groupe américain a par ailleurs été débouté par un tribunal japonais et renvoyé dos-à-dos avec Samsung par un juge coréen.

Apple est jusqu'ici incontournable pour les tablettes, où il a été le premier à se lancer, avec 70% de parts de marché au deuxième trimestre (soit 17 millions de ces appareils sur les 25 millions vendus dans le monde), selon le cabinet IDC. Samsung est son premier concurrent, mais loin derrière (2,4 millions).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.