Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe informatique américain Apple a clairement dépassé les attentes. Il a publié un bénéfice net presque doublé (+93%) pour le deuxième trimestre de son exercice décalé, à 11,62 milliards de dollars.

Le groupe à la pomme croquée a indiqué que ses ventes de téléphones portables iPhone avaient également presque doublé (+88%), à 35,1 millions d'unités. Les ventes de tablettes iPad ont bondi de 151% à 11,8 millions d'unités.

Celles d'ordinateurs Mac ont également progressé, certes plus modestement (+7%), à 4 millions d'unités. Les ventes de baladeurs iPod ont une nouvelle fois reflué (-15%) à 7,7 millions d'unités.

"Nous sommes ravis des ventes de plus de 35 millions d'iPhones et de près de 12 millions d'iPad durant le trimestre", a souligné le directeur général Tim Cook.

Prudence

Rapporté au nombre d'actions, le bénéfice revient à 12,30 dollars, alors que les analystes attendaient 10 dollars. Le chiffre d'affaires, en hausse de 59% à 39,19 milliards de dollars, dépasse également les attentes. Les analystes avaient prévu que les ventes atteindraient 36,63 milliards de dollars (+ 48,5%).

L'action, malmenée depuis deux semaines, rebondissait de 6,98% à 599,41 dollars dans les échanges électroniques après la clôture de la Bourse à New York.

Le groupe a avancé des prévisions inférieures aux attentes pour le trimestre en cours, avec un chiffre d'affaires escompté à 34 milliards de dollars au lieu des 37,37 qu'attendaient les analystes, et un bénéfice par action de 8,68 dollars (au lieu de 9,92). Mais le groupe est connu pour sa très grande prudence.

ATS