Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La bourse de New York a été soutenue par de nombreux résultats d'entreprises au-dessus des attentes (archives).

KEYSTONE/AP/MARK LENNIHAN

(sda-ats)

La Bourse de New York a clôturé à des sommets vendredi, soutenue par l'activité dans les services et la forte progression d'Apple. Le Dow Jones (+0,10%) le Nasdaq (+0,74%) et le S&P 500 (+0,31%) ont terminé à des niveaux records.

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a gagné 22,93 points, à 23'539,19 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a progressé de 49,49 points à 6764,44 points, L'indice élargi S&P 500 a grimpé de 7,99 points à 2587,84 points.

Sur la semaine, le Dow Jones a gagné 0,44%, le Nasdaq 0,94% et le S&P 500 0,26%. Les trois indices ont été soutenus par de nombreux résultats d'entreprises au-dessus des attentes et par la présentation de la réforme fiscale par les républicains au Congrès.

Vendredi, la place new-yorkaise a été stimulée par l'activité dans les services aux Etats-Unis. Celle-ci a progressé en octobre pour s'établir à 60,1%, son plus haut niveau depuis 2008 selon l'indice des directeurs d'achats publié vendredi par l'association professionnelle ISM, contredisant les prévisions des analystes.

"C'est un chiffre extrêmement positif quand on sait que plus de 70% de l'économie américaine est dans les services", a commenté Gregori Volokhine de Meeschaert Financial Services.

"Série de résultats phénoménaux"

Wall Street a également été poussée vers des sommets par la publication des résultats financiers d'Apple, véritable "blockbuster", selon Art Hogan de Wunderlich Securities. "Ces chiffres viennent après la série de résultats phénoménaux des 'Fang' (Facebook, Amazon, Netflix, Google, dont la maison-mère est Alphabet) qui bénéficient d'une croissance solide sur l'ensemble de la planète", a réagi M. Volokhine.

La capitalisation boursière d'Apple, la première au monde, a même dépassé à l'ouverture le seuil des 900 milliards de dollars avant de refluer. Ce résultat a fait avancer les valeurs technologiques au sein du S&P 500 de 0,85%, soit la plus forte hausse sectorielle de l'indice.

Par ailleurs, bien qu'il ait été en-dessous des attentes en matière de créations nettes d'emplois en raison des ouragans, le rapport mensuel du département du Travail a montré un recul du chômage en octobre à 4,1%, soit au plus bas depuis 17 ans.

Le marché obligataire avançait. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans baissait à 2,330%, contre 2,347 jeudi soir, et celui des bons à 30 ans reculait à 2,814%, contre 2,828% la veille.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS