Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tim Cook, le patron d'Apple, lors de la présentation inaugurale de la conférence mondiale des développeurs (WWDC), lundi à San Francisco, en Californie, durant laquelle la marque à la pomme a annoncé la disponibilité de son système de paiement Apple Pay en Suisse pour bientôt (archives).

KEYSTONE/FR155217 AP/TONY AVELAR

(sda-ats)

Après la Grande-Bretagne, Apple Pay sera disponible l'été prochain en Suisse et en France. En terres helvétiques, le service de paiement sans contact d'Apple sera dans un premier temps réservé aux cartes Visa des émetteurs Bonuscard, Cornercard et Swissbankers.

A la page Apple Pay de son site internet mis à jour mardi, Apple mentionne, outre ses deux partenaires globaux pour les cartes de crédit Visa et Mastercard, plusieurs détaillants aux caisses desquels son système pourra "bientôt" être utilisé. Y figurent notamment les détaillants Lidl, Aldi, Spar, ainsi que les kiosques de Valora, entre autres.

La Suisse représente peu ou prou le pays idéal pour les paiements effectués à partir d'un smartphone, a relevé mardi dans le cadre d'une conférence téléphonique Stefan Holbein, responsable pour la Suisse de Visa Europe. En mai, près de 11,3% de l'ensemble des transactions avec des cartes Visa sont intervenues sans contact. Il y a un an, cette part dépassait à peine les 6%.

Actuellement, deux terminaux de paiement sur trois sont déjà dotés de la technologie sans fil appelée NFC, soit communication en champ proche, sur laquelle repose Apple Pay, tout comme un grand nombre de cartes de débit et de crédit. Ce standard équipera l'ensemble des caisses des commerces en 2020.

Paiements sécurisés

Apple Pay fonctionne en complément avec l'app Wallet des iPhone et autres iPad, laquelle permet de stocker des billets, des cartes d'embarquement ou de fidélité. Le logiciel peut aussi prendre en charge des cartes de crédit.

Le système d'Apple n'utilise pas le numéro des cartes de crédit ajoutées dans le portemonnaie électronique Wallet. Au moment du paiement, un numéro de compte unique est créé, chiffré puis stocké dans une puce dédiée intégrée. Le traitement de la transaction s'effectue à l'aide du numéro de compte de l'iPhone et d'un code de sécurité dynamique propre à l'opération.

Les numéros des cartes de crédit ne sont jamais communiqués aux marchands ni transmis lors du paiement. De plus, chaque paiement sur iPhone ou iPad doit être validé avec le lecteur d'empreintes digitales du smartphone ou de la tablette.

Concurrence avec Twint

En Suisse Apple Pay entre notamment en concurrence avec l'app Twint, laquelle fusionnera d'ici l'automne avec Paymit. Leurs initiateurs - les banques UBS, Credit Suisse, Raiffeisen ainsi que la Banque cantonale de Zurich (BCZ) et SIX pour la première, et PostFinance pour la seconde - ont récemment signé un accord en ce sens.

Les détaillants Migros et Coop ainsi que l'opérateur Swisscom figurent également au rang des partenaires de l'app Twint. Elle sera développée et exploitée par une entreprise autonome détenue par UBS, Credit Suisse, PostFinance, Raiffeisen, la BCZ et SIX.

ATS