Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Apple rencontre des soucis de protection de la propriété intellectuelle avec ses téléphones intelligents en Chine.

KEYSTONE/EPA/HOW HWEE YOUNG

(sda-ats)

Apple pourrait se voir interdire la vente en Chine de ses téléphones intelligents (smartphones) iPhone6 et iPhone6 Plus, car ceux-ci ont enfreint le brevet d'un fabricant local, selon un communiqué des autorités chinoises.

"Apple doit stopper la vente de ses deux modèles de smartphones iPhone6 et iPhone Plus", car ils "enfreignent un brevet de design" d'une entreprise chinoise, a indiqué le Bureau de la propriété intellectuelle de Pékin dans un communiqué daté du 19 mai publié sur son site officiel.

Mais la marque à la pomme a déclaré vendredi soir avoir "fait appel" de la décision. "En conséquence, l'ordonnance (d'arrêt des ventes) a été suspendue en attendant l'examen par le Tribunal de la propriété intellectuelle de Pékin", a indiqué un porte-parole du groupe à l'AFP.

Le journal Beijing Morning Post, citant le tribunal, avait déjà évoqué jeudi cet appel. "Les modèles iPhone6 et iPhone6 Plus, tout comme les iPhone6s, iPhone 6s Plus et iPhone SE, sont toujours disponibles à la vente aujourd'hui en Chine", a précisé le porte-parole d'Apple.

Le géant américain est accusé d'avoir enfreint le brevet portant sur le design extérieur du 100C, un smartphone de l'entreprise chinoise Shenzhen Baili, selon les sites internet des bureaux pékinois et national de la propriété intellectuelle.

Marché crucial

La Chine est un marché crucial pour Apple, et ses produits y sont immensément populaires, mais la marque a déjà connu plusieurs déboires dans le pays.

Début mai, un maroquinier chinois commercialisant une gamme de produits baptisée "Iphone" avait annoncé avoir gagné à Pékin un procès en propriété intellectuelle intenté par Apple, le tribunal jugeant qu'il avait déposé sa marque avant l'arrivée en Chine des smartphones du même nom.

L'entreprise en question, Xintong Tiandi, vend des sacs à main, portefeuilles et autres sacoches frappés du sigle "IPHONE" en lettres majuscules.

En 2014, la télévision publique (télévision d'Etat) CCTV avait accusé la marque californienne de menacer la sécurité nationale en raison de la capacité de l'iPhone de géolocaliser un utilisateur, ce qu'Apple avait nié.

ATS