Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

(sda-ats)

Les entreprises américaines restent les plus chères sur le plan mondial, alors que les sociétés suisses gagnent du terrain. De manière générale, l'Europe se retrouve à la traîne face aux Etats-Unis.

Apple, Alphabet et Microsoft sont les groupes les plus capitalisés au monde. Amazon et Facebook suivent ce trio de tête, indique dimanche EY dans son étude sur les plus grandes capitalisations boursières.

Apple possède une capitalisation de 749 milliards de dollars à fin juin (711 milliards de francs), calcule EY. Derrière la marque à la pomme, la maison mère de Google, Alphabet, a une valeur marchande de 642 milliards, contre 529 milliards pour Microsoft.

Les groupes américains sont nettement plus représentés dans ce classement que les firmes européennes. Huit d'entre eux figurent dans le top dix. Et les Etats-Unis abritent 52 des 100 principales capitalisations. L'Europe suit avec 26 entreprises. En troisième position figure l'Asie (19).

Les sociétés européennes figurant dans le top 300 ont été cependant plus nombreuses à augmenter leur valeur de marché au cours de ces six derniers mois que leurs homologues américaines. Elles sont ainsi 85% à l'avoir fait, contre 77% pour les américaines. Mais sur cet aspect-là, ce sont les groupes asiatiques qui remportent la palme avec 88%.

La valeur totale des entreprises basées en Europe a progressé de 12% d'un semestre à l'autre, contre 9% pour celles sises aux Etats-Unis. Quant aux firmes asiatiques, elles ont augmenté de 19% leur capitalisation boursière.

Suisse devant ses voisins

Sur sol helvétique, Nestlé, Roche et Novartis ont progressé au classement. Le géant alimentaire veveysan pointe au 13e rang avec une valeur de 271 milliards de dollars. Il se classe en tête des entreprises européennes, suivi du groupe énergétique anglo-néerlandais Shell qui vaut 222 milliards.

Roche atteint le 22e rang avec 220 milliards de dollars. Son concurrent Novartis figure lui à la 28e position avec 198 milliards.

La Suisse devance ainsi ses voisins. En France, l'entreprise qui possède la plus grande capitalisation boursière est le groupe de luxe LVMH, avec une valeur de 125 milliards de dollars au 55e rang. Sur sol allemand, le spécialiste des logiciels SAP atteint la première place de son pays avec 124 milliards (59e sur le plan mondial).

En Italie, le groupe énergétique Enel est le plus cher de son pays. Il vaut 55 milliards de dollars et pointe à la 185e position. Aucune société autrichienne ni liechtensteinoise ne figure parmi les 300 firmes les plus chères.

Par catégories d'activité, sept des dix entreprises les plus chères sont des firmes technologiques, dont deux chinoises. Il s'agit du géant chinois du commerce en ligne Alibaba et de la société spécialisée dans les services internet Tencent. Ces deux groupes figurent respectivement en 8e et 10e positions.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS