Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le danger de la désindustrialisation rampante était au coeur de la 8e Conférence sur les places d'apprentissage présidée par Johann Schneider-Ammann vendredi à Martigny (VS). Le conseiller fédéral a cité des mesures pour renforcer la position de la Suisse en tant qu'économie diversifiée.

Johann Schneider-Ammann s'est réjoui des discussions constructives menées avec les partenaires sociaux et acteurs du monde économique et politique réunis à l'Ecole professionnelle de Martigny. Le thème principal portait sur la désindustrialisation dont le risque pour la Suisse est jugé réel.

A l'instar d'autres pays industrialisés, la Suisse est devenue progressivement une société de services. Aujourd'hui, près des trois quarts de sa population active travaille dans le secteur tertiaire.

Cette mutation, renforcée par une reprise hésitante de l'économie mondiale, le franc fort et les turbulence des marchés financiers, pourrait entraîner un désintéressement des investisseurs au profit d'autres pays. Le pôle économique suisse serait alors menacé.

Dans ce contexte, la Conférence sur les places d'apprentissage a adopté des mesures: sensibiliser et informer les jeunes, alléger les tâches administratives des entreprises formatrices, encourager la formation et le rattrapage et renforcer la formation professionnelle supérieure et la maturité professionnelle.

L'équilibre est le secret

La première mesure de sensibilisation et d'information vise à attirer davantage de jeunes vers les professions techniques. Et en particulier des filles, des jeunes femmes et des migrants.

Les formations de rattrapage doivent quant à elles renforcer la part des femmes sur le marché du travail et faciliter la réorientation vers de nouveaux champs professionnels.

L'offre dépasse la demande

Publié lors de cette 8e Conférence, le baromètre sur les places d'apprentissage montre que le marché est stable. Les entreprises ont offert 92'000 places à fin août, soit 1500 de moins qu'en 2011.

Du côté des apprentis, 80'500 jeunes ont commencé une formation professionnelle initiale, contre 72'500 l'an dernier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS