Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'actrice américaine Melissa Gilbert - connue dans le monde entier comme la Laura Ingalls de la série "La petite maison dans la prairie" - se lance à 51 ans dans la politique. Elle vise un siège à la chambre des Représentants au Congrès américain à Washington D.C.

Melissa Gilbert, qui a incarné la petite fille aux longues nattes et au visage parsemé de taches de rousseur entre 1974 et 1983, se présente sous l'étiquette démocrate. Elle compte ravir son siège au républicain du 8e district du Michigan lors des élections de novembre 2016.

"Je me présente ma candidature au Congrès pour pouvoir faciliter un tant soit peu la vie de toutes les familles qui ont l'impression d'être passé au travers de l'embellie économique", a déclaré Mme Gilbert dans un communiqué publié lundi. "Je pense que reconstruire l'économie est un travail d'équipe et que nous avons besoin de voix fraîches pour pouvoir y parvenir", a-t-elle ajouté.

Sur les pas de... Ronald Reagan?

Melissa Gilbert n'a pas d'expérience politique à proprement parler. Mais elle a été présidente durant deux termes du syndicat américain des acteurs de cinéma, la puissante Screen Actors Guild. Ronald Reagan est sans doute son plus illustre prédécesseur à ce siège, qu'il a occupé avant de devenir président des Etats-Unis à deux reprises.

Si elle est surtout connue pour avoir joué la fille de Charles et Caroline Ingalls, Melissa Gilbert est ensuite apparue dans de très nombreux films et séries à la télévision.

Aucun de ces rôles n'a pourtant pu égaler celui de la petite Laura, née dans l'imagination de Laura Ingalls Wilder, une pionnière de la fin du XIXe siècle dont les livres, inspiré de ses propres aventures dans l'Ouest américain ont rencontré et rencontrent encore un immense succès populaire. L'édition annotée de la version originale de l'autobiographie de Laura Ingalls est devenue un phénomène éditorial totalement inattendu depuis sa parution fin 2014.

ATS