Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le typhon Chan-hom a touché la Corée du Sud dimanche après avoir balayé l'est de la Chine. Dans ce pays, les vents et pluies torrentielles ont provoqué des dégâts sur les cultures.

Les autorités de la province du Zhejiang ont évalué les dégâts matériels à 1,9 milliard de yuans (265 millions de francs), pour une large part des destructions de serres et de champs, ont indiqué les médias officiels. L'alerte au typhon a été abaissée d'un cran dimanche, de rouge à orange.

Plus d'un million de personnes avaient été évacuées en prévision du typhon, le plus puissant à frapper cette province située au sud de Shanghai depuis 1949, selon le Centre national météorologique chinois (NMC).

Des centaines de vols ont aussi été annulés au cours du week-end au départ ou à destination des deux aéroports de Shanghai, tout comme des trajets de bus longue distance et nombre de trains. En Corée du Sud, 60 vols intérieurs ont été annulés au départ et à destination de Séoul.

Un avis d'alerte aux vents a été émis pour les régions côtières du sud et de l'ouest qui ont reçu jusqu'à 200 millimètres de pluie dans la nuit de samedi à dimanche, selon l'agence météorologique sud-coréenne.

Le typhon devrait être dégradé en dépression tropicale à son arrivée sur le territoire nord-coréen lundi matin.

Chan-hom a fait cinq morts aux Philippines cette semaine et plus de 20 blessés en balayant vendredi l'archipel japonais d'Okinawa. Il a ensuite traversé Taïwan, où quatre personnes ont été blessées par des chutes d'arbres.

ATS