Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La chaîne américaine KFC (Kentucky Fried Chicken), filiale du groupe Yum Brands, a arrêté de servir des frites à ses clients au Japon, en raison d'un mouvement social dans des ports des Etats-Unis. Ce blocage avait déjà contraint McDonald's à rationner les portions en décembre.

"Du fait de la prolongation du conflit des dockers sur la côte Ouest, il est devenu difficile d'assurer un approvisionnement en pommes de terre", a expliqué l'entreprise jeudi dans un communiqué. Elle va donc "suspendre les ventes de frites".

Le mois dernier, la filiale nippone de McDonald's, qui compte quelque 3100 restaurants dans l'archipel, avait dû se résoudre à des mesures de restriction faute de quantités suffisantes de frites.

Grâce à des arrivages en urgence de milliers de tonnes par avion et mer depuis d'autres lieux d'expédition, la situation était revenue à la normale après le Nouvel An, mais la firme avait dit rester vigilante.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS