Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Rodrigo Londoño avait déjà fait un infarctus en 2015, alors qu'étaient déjà lancées à Cuba les négociations entre les Farc et le gouvernement colombien qui allaient mener à l'accord de paix initial du 26 septembre 2016 (archives).

KEYSTONE/AP/FERNANDO VERGARA

(sda-ats)

Rodrigo Londoño, alias "Timochenko", chef de la guérilla des Farc qui a conclu un accord de paix avec Bogota, est parti en convalescence à Cuba mardi après avoir quitté l'hôpital. Il y était traité depuis dimanche pour un AVC.

"Le gouvernement (colombien) a autorisé le transfert de Rodrigo Londoño vers Cuba", a indiqué sur son compte Twitter le Haut commissaire pour la paix du gouvernement. Et de préciser que La Havane assumera les frais médicaux et les frais nécessaires pour assurer la sécurité de l'ex-guérillero.

M. Londoño, 58 ans, a "retrouvé la force musculaire de son bras gauche et a récupéré à 90% sa capacité de parler", a précisé Lydis Herrera, la directrice de la Clinique de Villavicencio, dans le centre de la Colombie, où était suivi "Timochenko".

Le chef des Farc, connu en tant que guérillero sous les noms de "Timochenko" ou "Timoleon Jimenez", avait été victime d'un AVC dimanche matin. Il s'apprêtait alors à visiter l'un des 26 sites à travers le pays où sont rassemblés les quelque 7000 membres des Farc dans le cadre du processus devant conduire à leur retour à la vie civile.

Acteur de la paix

Il avait alors aussitôt été hospitalisé à Villavicencio, une ville proche du lieu où la guérilla marxiste a achevé de remettre ses armes le 26 juin.

Rodrigo Londoño avait déjà fait un infarctus en 2015, alors qu'étaient déjà lancées à Cuba les négociations entre les Farc et le gouvernement colombien qui allaient mener à l'accord de paix initial du 26 septembre 2016.

Cet accord, rejeté par référendum par les Colombiens le 2 octobre 2016, a été finalement signé par "Timochenko" et le président colombien Juan Manuel Santos le 24 novembre 2016, après avoir été renégocié, avant d'être définitivement validé par la chambre des représentants colombiens le 30 novembre 2016.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS