Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Hermione, fière réplique du trois-mâts du général La Fayette, a regagné samedi son port d'attache, Rochefort, dans l'ouest de la France. Le bateau y restera en hivernage après son périple triomphal en Amérique.

Des dizaines de milliers de personnes, nombre d'entre elles costumées pour évoquer le XVIIIe siècle, sont venus accueillir la majestueuse frégate, tandis que le premier ministre Manuel Valls fut l'un des derniers illustres visiteurs à fouler son pont, a constaté l'AFP.

Elle demeurera jusqu'en mars dans un bassin de radoub pour plusieurs mois d'entretien et réparation, avant une prochaine sortie à l'été 2016 pour un rassemblement de navires.

Soutien aux insurgés américains

Copie conforme du trois-mâts à bord duquel le marquis de La Fayette était allé en 1780 apporter le soutien de la France aux insurgés américains contre l'Angleterre, l'Hermione avait quitté les côtes françaises le 18 avril.

Symbole de l'amitié franco-américaine, le navire, dont la construction a duré 17 ans, a pu rallier les côtes de l'Est américain, notamment New-York, où pendant trois jours, des milliers de personnes ont visité le bateau amarré au pied des gratte-ciel au sud de Manhattan.

En quatre mois avec son périple transatlantique, ses escales américaines, françaises au retour, l'Hermione a parcouru près de 20'000 km. Elle a été vue et fêtée par "des millions" de spectateurs, a estimé son commandant Yann Cariou.

ATS