Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Environ 7000 clients allemands de Credit Suisse font actuellement l'objet de perquisitions du fisc allemand qui les soupçonne de fraude fiscale, rapporte le journal "Handelsblatt". Ces révélations interviennent alors qu'une perquisition a été menée mardi dans les locaux d'UBS à Bordeaux, en France.

Selon des personnes bien informées, écrit le journal, Credit Suisse a camouflé des comptes normaux en produits d'assurance-vie exempts d'impôts, afin de tromper le fisc. Le porte-parole de la banque Marc Dosch a affirmé à l'ats qu'il s'agissait de produits bancaires, qui ont été correctement vendus.

Les clients concernés par ces produits - de Credit Suisse Life dont le siège est aux Bermudes - s'étaient engagés à éclaircir leur situation auprès du fisc, a précisé M. Dosch. Il a ajouté dans le "Handelsblatt" que la commercialisation de ces produits avait été interrompue en Allemagne.

C'est une fuite au sein du numéro deux bancaire suisse qui a mis les enquêteurs du fisc sur la piste de cette fraude présumée, ajoute le journal en citant des sources bancaires.

Les enquêteurs estiment à plusieurs milliards d'euros la somme ayant ainsi été soustraite au fisc, indique le quotidien économique.

Perquisition à Bordeaux

Cette affaire intervient alors qu'une perquisition a été menée mardi après-midi dans les locaux d'UBS à Bordeaux dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de blanchiment de fraude fiscale conduite à Paris, a appris l'AFP de sources proches du dossier.

Dans cette enquête, un cadre de la filiale française de la banque a été mis en examen fin juin pour "complicité de démarchage illicite" et "blanchiment". Des perquisitions avaient alors été conduites dans les locaux d'UBS à Strasbourg et à Lyon.

UBS est soupçonné d'avoir mis en place une double comptabilité, destinée à masquer certains mouvements de capitaux entre la France et la Suisse, et d'avoir permis à ses commerciaux suisses de démarcher des clients sur le territoire français, en violation de la législation.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS