Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

HRW se base sur des images satellite prises en février et en août. Elle fait état de dégâts considérables dans une bonne partie de la ville, notamment dans les infrastructures civiles.

Compte Twitter de HRW

(sda-ats)

Les services de sécurité saoudiens ont complètement "encerclé et bouclé" la localité à majorité chiite d'Awamiya (est), a dénoncé dimanche Human Rights Watch. Cette ville a été l'épicentre de manifestations contre le pouvoir dans la foulée du Printemps arabe en 2011.

Les autorités saoudiennes avaient affirmé mercredi avoir rétabli l'ordre à Awamiya, une localité de la région de Qatif, théâtre de violences depuis cinq mois.

En se basant sur des images satellite prises en février et en août, l'organisation de défense des droits de l'homme fait état de dégâts considérables dans une bonne partie de la ville, notamment dans les infrastructures civiles.

"Les autorités saoudiennes devraient agir immédiatement pour que les gens puissent rentrer chez eux en toute sécurité, permettre la réouverture des entreprises et des cliniques et indemniser les habitants pour les dégâts et les destructions causées aux propriétés par les forces de sécurité", affirme Sarah Leah Whitson, directrice pour le Moyen-Orient de HRW.

Affrontements meurtriers

Awamiya est la ville natale du dignitaire chiite Nimr al-Nimr. Cette localité, et particulièrement le quartier d'Al-Masoura, connaît depuis mars des affrontements déclenchés avec le début de travaux de construction destinés à développer le quartier.

Les violences ont fait plusieurs morts parmi les civils et les forces de sécurité. Elles sont attribuées par les autorités à des "éléments terroristes" ou des trafiquants de drogue.

La région de Qatif est située dans la Province orientale, riche en pétrole, où se concentre la majeure partie de la minorité chiite. Cette communauté se plaint régulièrement d'être persécutée et marginalisée dans un royaume dirigé par une dynastie sunnite.

ATS