Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le roi Abdallah d'Arabie saoudite a nommé héritier du trône le prince Nayef, actuel ministre de l'Intérieur, annonce un communiqué du palais diffusé vendredi. Nayef ben Abdel Aziz est âgé de 78 ans. Sa nomination intervient une semaine après la mort de son frère, le prince Sultan.

Le prince Nayef a été également confirmé dans ses fonctions de ministre de l'Intérieur et désigné vice-Premier ministre, devenant ainsi le premier dans l'ordre de succession dans le pays.

Le prince Nayef, qui était deuxième vice-Premier ministre, succède au prince Sultan Ben Abdel Aziz, dont le décès est intervenu vendredi dernier aux Etats-Unis et qui a été enterré mardi à Ryad.

Le roi Abdallah a informé "le Conseil d'allégeance", un conseil restreint de la famille régnante des Al-Saoud, de sa décision et demandé à ses membres, au nombre de 35, de "faire allégeance au prince Nayef", désormais héritier du trône, est-il écrit dans le décret du palais.

Rempart de la dynastie

Ministre de l'Intérieur depuis près de quatre décennies, le prince Nayef s'est imposé en tant que rempart de la dynastie des Al-Saoud, supervisant la lutte contre Al-Qaïda mais également sévissant contre toute forme d'opposition.

Le décret n'a pas évoqué le poste de ministre de la Défense, resté vacant après le décès du prince héritier disparu. Ce dernier avait occupé ce poste depuis 1962 et veillé à la modernisation des forces armées du royaume, très soucieux de sa stabilité.

Une nomination à la tête du ministère de la Défense est attendue avec intérêt par les milieux politiques. Ceux-ci estiment que le choix éventuel à ce poste stratégique d'un prince de la troisième génération des Al-Saoud serait un indicateur sur une volonté de rajeunissement d'une direction accaparée jusqu'ici par les fils octogénaires ou septuagénaires du fondateur du royaume, le roi Ibn Saoud.

ATS