Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ryad - Un Saoudien a été décapité au sabre mercredi dans la ville de Taëf pour avoir abattu l'un de ses compatriotes au cours d'une dispute, a annoncé le ministère de l'Intérieur. Depuis le début de l'année, 17 condamnés à mort ont été exécutés dans le pays, selon l'AFP.
En 2009, les autorités avaient annoncé 67 exécutions, contre 102 en 2008.
Le viol, le meurtre, l'apostasie, le vol à main armée et le trafic de drogue sont passibles de la peine capitale dans cette monarchie ultra-conservatrice, qui applique strictement la charia, la loi islamique. Dans les cas les plus extrêmes, le condamné est exécuté et son corps est crucifié en public.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS