Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Arbonia a retiré 116 millions de francs de son désengagement du segment des revêtements (archives).

KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

(sda-ats)

Arbonia a vendu l'entreprise Industrielack (Ilag) à Helvetica Capital, avec effet rétroactif au 1er janvier. L'équipementier du bâtiment thurgovien a finalisé son désengagement du segment des revêtements de surface, hérité de la reprise de Looser.

Le prix de vente n'est pas divulgué. Le groupe précise avoir retiré un total de 116 millions de francs de ces désinvestissements, soit plus qu'initialement envisagé. Le produit des cessions sera utilisé pour alléger la dette, a-t-il indiqué mardi dans un communiqué.

Grâce à la vente à Helvetica, la société Ilag, basée à Wangen (SZ), aura l'opportunité de développer son portefeuille tout en bénéficiant du réseau et de renforcer ainsi sa position sur le marché. Les contrats de travail des 125 collaborateurs d'Industrielack ont déjà été repris, précise l'ex-AFG Arbonia-Forster.

Le repreneur, Helvetica Capital, est présenté comme une société d'investissement fondée en août 2015 et concentrée sur les petites et moyennes entreprises suisses. La firme a son siège à Zurich.

Pour rappel, Arbonia a renoué avec la rentabilité au terme de l'année 2016, après sa transformation. Le groupe a généré un bénéfice net de 7,6 millions de francs, après une perte de 177,1 millions un an plus tôt. Le chiffre d'affaires a lui progressé de 5,7% à 995,3 millions.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS