Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Chaux-de-Fonds - La Ville de la Chaux-de-Fonds devra payer une ardoise imprévue de 1,5 million de francs pour cause de dissimulation de factures de travaux publics. Le soupçon d'enrichissement personnel a été écarté à l'égard du responsable des faits, a indiqué mardi l'exécutif.
Responsable de la supervision des chantiers, l'auteur des dissimulations de facture a été "submergé" par la tâche, a précisé le Conseil communal. Selon un communiqué, il n'était plus en mesure de "contrôler régulièrement l'état de ses crédits". L'enquête a révélé néanmoins l'existence de deux fausses factures.
Les montants libellés sur celles-ci ne correspondaient pas aux travaux effectués, mais à des opérations conduites sur d'autres chantiers. Le procédé a permis de reporter des dépassements de coût sur d'autres crédits. La dissimulation des charges excédentaires semble avoir été l'unique mobile du responsable des faits.
Le Conseil communal a avisé le Ministère public du résultat de l'enquête, comme il en a l'obligation. Selon le communiqué, la méthode de falsification utilisée pourrait relever du droit pénal. Le responsable des chantiers de la ville a démissionné et quitté ses fonctions le 30 juin dernier, a rappelé l'exécutif.
Selon lui, un nouveau responsable a été engagé. Son cahier des charges comporte des exigences plus élevées. Comme l'enquête administrative a révélé des lacunes dans le suivi des prestations de travaux publics, le Conseil communal va instituer une procédure de gestion plus efficace dès le mois d'août.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS