Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le militant laïque s'est filmé en train de briser la stèle avec sa voiture.

KEYSTONE/AP/JILL ZEMAN BLEED

(sda-ats)

Si Moïse n'a pas été poursuivi en justice pour avoir fracassé les tables de la loi en descendant du mont Sinaï, un Américain le sera, lui. L'homme a volontairement percuté mercredi une stèle des dix commandements dans l'Arkansas.

L'affaire tient de la guerre picrocholine, avec des accents burlesques. Le suspect, ardent défenseur de la séparation de l'Eglise et de l'Etat, avait déjà, en octobre 2014, précipité sa voiture contre un monument affichant le décalogue au pied du capitole de l'Oklahoma.

Presque trois ans plus tard, il a agi exactement de même avant le lever du jour mercredi, cette fois au pied du capitole de l'Etat de l'Arkansas. Son geste illustre la forte controverse qu'a suscitée cette stèle installée la veille.

"Liberté"

Sous le choc, le monolithe d'environ 1,8 m de haut a été brisé en plusieurs morceaux. L'homme de 32 ans a été arrêté et sera poursuivi pour "dégradation d'un bien d'intérêt général" et "intrusion illégale" sur un terrain public, a confirmé le bureau du shérif de Little Rock.

Le militant laïque s'est filmé en train de précipiter sa voiture-bélier contre la stèle en granit. "Liberté!", crie-t-il avant d'éperonner le monument, selon une vidéo publiée sur son compte Facebook.

"Un imbécile dans mon Etat a rompu, d'un seul coup, les dix commandements", a commenté sur Twitter l'ex-pasteur baptiste et ancien gouverneur de l'Arkansas, Mike Huckabee. "Il ne s'agissait pas de Moïse et ce n'était pas le mont Sinaï", a ajouté cet ancien candidat à la primaire républicaine pour la présidentielle.

L'incident a exacerbé la polémique déclenchée par l'installation d'un symbole chrétien sur le terrain d'un bâtiment public abritant le siège du pouvoir législatif de l'Arkansas. L'ACLU, grande organisation américaine de défense des libertés, avait annoncé son intention de lancer une action en justice contre les promoteurs de la stèle.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS