Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Herisau - Encore 35 recrues victimes du virus H1N1 étaient retenues lundi à l'infirmerie de la caserne d'Herisau (AR). Dimanche soir, sur les 40 soldats qui avaient pu être libérés au cours du week-end, près de 30 n'ont pas pu reprendre du service, présentant toujours des symptômes grippaux.
Deux recrues ont été hospitalisées et sont en voie de guérison, a encore indiqué lundi le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS). Depuis mardi, une centaine de soldats souffraient de symptômes grippaux. Soixante-six d'entre eux étaient victimes du virus H1N1. La maladie n'a pas pris de tournure grave, assure le DDPS.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS