Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Le Département fédéral de la défense (DDPS) va encore dépenser trois millions de francs pour la deuxième étape des travaux de la Task Force chargée d'examiner son système informatique. Mais dès 2011, Ueli Maurer promet des économies se chiffrant en millions.
Interrogé dans le journal "Sonntag", le conseiller fédéral explique que la première phase des travaux de la Task Force engagée depuis le 1er novembre 2009 est achevée. L'architecture des systèmes informatiques du DDPS a été réorganisée et simplifiée.
La deuxième phase va s'attaquer aux aspects financiers, en collaboration avec une société de conseil privée, dont le contrat est prolongé pour trois à six mois.
La mise en ordre de son imbroglio informatique coûte cher au DDPS. Les services d'Ueli Maurer dépensent 200'000 francs rien que pour le salaire du chef de la Task Force Jens Alder. Le mandat de l'ex-patron de Swisscom se limite à l'année 2010.
Le conseiller fédéral UDC a révélé que l'armée avait acquis ces dernières années 500 programmes informatiques incompatibles entre eux. Le délai évoqué pour "améliorer notablement la conduite et les performances de l'informatique" du DDPS est de trois à cinq ans.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS