Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les présidents arménien et azerbaïdjanais négocieront en Suisse samedi sur le conflit qui les oppose sur la région du Nagorny-Karabakh, a annoncé jeudi le chef de l'Etat arménien Serge Sarkissian. Le conflit dure depuis la fin des années 1980.

M. Sarkissian et son homologue azerbaïdjanais Ilham Aliev doivent se retrouver dans la région de Berne, selon le chef de l'Etat arménien. Ils seront accueillis par le conseiller fédéral Didier Burkhalter, a indiqué à l'ats le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

La Suisse, pays hôte de cette rencontre, ne participe cependant pas à l’entretien, qui se déroule à huis clos, a précisé le DFAE.

Près de 30'000 morts

Peuplée en majorité d'Arméniens mais rattachée à l'Azerbaïdjan à l'époque soviétique, cette région montagneuse a été le théâtre d'une guerre qui a fait 30'000 morts et des centaines de milliers de réfugiés entre 1988 et 1994. Malgré la conclusion d'un cessez-le-feu et plusieurs années de négociations, aucun traité de paix n'a toutefois été signé.

Les efforts de paix sont coordonnés par le "Groupe de Minsk" de l’OSCE. Cette structure coprésidée par la Russie, les Etats-Unis et la France comprend, outre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, la Turquie, l’Italie, l’Allemagne, le Bélarus, la Suède, la Finlande et la "troïka" de l'OSCE (composée jusqu'à la fin de l'année de la Serbie, de l’Allemagne et de la Suisse).

Multiplication des incidents

Les accrochages se multiplient le long de la ligne de démarcation de la région séparatiste et les deux pays s'accusent mutuellement de déclencher ces attaques. La semaine dernière, les autorités rebelles ont accusé l'armée azerbaïdjanaise d'avoir utilisé des chars pour la première fois depuis 1994.

Au début du mois, le "Groupe de Minsk" a prévenu que "le statu quo est devenu intenable" et appelé Bakou et Erevan à réduire les tensions.

Le Caucase du Sud compte parmi les priorités de la Suisse en matière de politique de paix. Depuis de nombreuses années, Berne s’implique dans cette région, un engagement dont témoignent notamment les activités déployées dans le domaine des bons offices, rappelle le DFAE.

Depuis sa présidence de l'OSCE en 2014, la Confédération met par ailleurs à disposition un représentant spécial de l’organisation pour le Caucase du Sud.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS