Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Spiez - Le conseiller fédéral Ueli Maurer a inauguré à Spiez (BE) un complexe de laboratoires de biosécurité unique en Suisse. Dès 2011, des agents pathogènes particulièrement dangereux tels que le virus de l'Ebola pourront y être identifiés.
Grâce à cette installation, qui a coûté quelque 28,5 millions de francs, la Suisse comble une importante lacune en matière de lutte contre les dangers biologiques, a indiqué le ministre de la défense. Le complexe de Spiez est le seul du pays de niveau P4, soit susceptible d'abriter des agents pathogènes très dangereux.
Le bâtiment a été conçu à des fins civiles aussi bien que militaires. Il représente une contribution importante à la lutte contre les épidémies, a souligné Thomas Binz, le chef de la section sécurité biologique à l'Office fédéral de la santé publique. Quant à Daniel Lavanchy, de l'Organisation mondiale de la santé, il a salué les standards de sécurité élevés de ces laboratoires.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS