Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le patron de LVMH Bernard Arnault, au coeur d'une polémique après sa demande de double nationalité franco-belge, a réaffirmé dimanche qu'il continuera "comme tous les Français" à payer ses impôts dans l'Hexagone. Il a récusé toute "interprétation politique" à sa démarche.

"Je suis et je resterai fiscalement domicilié en France et à ce titre, je remplirai, comme tous les Français, l'ensemble de mes obligations fiscales", a dit à l'AFP M. Arnault.

"Notre pays doit compter sur la contribution de chacun pour faire face à une crise économique profonde", a-t-il encore souligné, en assurant que sa "démarche personnelle engagée depuis plusieurs mois" en Belgique "ne doit faire l'objet d'aucune interprétation politique".

Selon François Hollande, M. Arnault "aurait dû bien mesurer ce que signifie demander une autre nationalité, parce que nous sommes fiers d'être Français". Le président français s'exprimait dimanche sur la chaîne de télévision privée TF1, au sujet de la taxe exceptionnelle de 75% sur les revenus dépassant 1 million d'euros qu'il veut mettre en place.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS