Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Rory McIlroy s'est offert sa première victoire sur le circuit nord-américain depuis 18 mois en s'adjugeant le Arnold Palmer Invitational. Tiger Woods a pour sa part fini 5e.

McIlroy a écoeuré la concurrence en bouclant le 4e tour avec une carte de 64 (-8) pour un total de 270 (-18): l'ancien no 1 mondial a relégué son premier poursuivant, l'Américain Bryson DeChambeau à trois coups, tandis que le Suédois Henrik Stenson, en tête depuis le 1er tour, a rétrogradé à la 4e place.

McIlroy a ajouté un 14e titre PGA à son palmarès. Le Nord-Irlandais a frappé les esprits à trois semaines du premier rendez-vous majeur de l'année, le Masters d'Augusta (5-8 avril). "Cela fait du bien de voir que tout se met bien en place, je n'étais pas si loin, mais il fallait que quelque chose arrive et c'est arrivé grâce à mon putting", a noté le 13e mondial qui ne s'était plus imposé sur le circuit PGA depuis le Tour Championship 2016.

"Je suis fier de moi d'avoir tenu bon après des derniers mois compliqués en raison d'une blessure (aux côtes, NDLR)", a-t-il poursuivi.

Un autre joueur a quitté le parcours de Bay Hill (Floride) rasséréné, Tiger Woods. Il n'a pas décroché de neuvième victoire sur le parcours cher à l'un de ses mentors Arnold Palmer, décédé en 2016, mais une semaine après sa 2e place dans le Valspar Championship, il a joué encore les premiers rôles en revenant à la 5e place.

"Je me suis vraiment bien senti, j'ai encore mieux frappé la balle que la semaine dernière et j'ai bien putté toute la semaine", a analysé le "Tigre" qui tente à 42 ans de revenir au plus haut niveau après trois saisons calamiteuses et quatre opérations du dos.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS