Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - La Fondation suisse de Cardiologie s'adresse à la jeunesse pour venir au secours des victimes d'arrêts cardiaques. En une demi-heure, les 10-15 ans apprennent les gestes qui sauvent au moyen de la poupée "MiniAnne" mise à disposition par la fondation.
Une centaine de jeunes ont déjà été formés, indique lundi la Fondation suisse de Cardiologie. Désormais, en collaboration avec l'Alliance des Samaritains, elle recherche une dizaine d'écoles prêtes à former au moins cent nouveaux élèves et auxquelles elle apportera son soutien.
L'objectif du projet est d'ancrer plus largement dans la population les connaissances des gestes qui sauvent. Chaque seconde compte en effet pour les victimes d'arrêts cardiaques. Ces dernières sont près de 8000 chaque année en Suisse, leur chance de survie étant inférieure à 5%, précise la fondation.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS