Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Colombie a annoncé mardi avoir arraisonné au large de ses côtes un navire battant pavillon chinois. Il transportait une cargaison d'armes non déclarées à destination de Cuba. Pékin a dénoncé cette saisie.

Le vaisseau "Da Dan Xia" a été intercepté samedi dernier dans la baie du port caribéen de Carthagène avec à son bord un grand stock de munitions et quelque 100 tonnes de poudre, a déclaré Luis Gonzalez Leon, un porte-parole du parquet colombien, lors d'une conférence de presse à Bogota.

Le bateau devait effectuer une escale dans le port voisin de Barranquilla, premier port colombien sur la façade atlantique, avant de se rendre à La Havane.

Le commandant du navire, Wu Hong, a été interpellé et sera déféré dans les prochaines heures devant un juge pour y répondre de l'accusation de trafic d'armes, a ajouté M. Gonzalez Leon.

Déclaration non conforme

"La documentation qu'il a présentée concernant la marchandise transportée ne correspondait pas à ce qui a été découvert", a-t-il souligné, sans donner de précisions sur le sort des autres membres de l'équipage, tous chinois.

Pékin a dénoncé cette procédure mercredi, assurant que le bateau respectait bien les lois chinoises et internationales. Il s'agit d'une "cargaison de matériaux militaires ordinaires", a assuré Mme Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

La Chine est le quatrième plus gros pays fournisseur d'armement dans le monde, selon l'Institut international de recherche sur la paix de Stockolm (Sipri).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS