Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Arrestation d'un homme recherché pour le meurtre de Djindjic

Belgrade - Un homme condamné par contumace à 30 ans d'emprisonnement pour sa participation à l'assassinat, en 2003, du Premier ministre serbe Zoran Djindjic a été arrêté par la police croate, a indiqué mardi le ministre serbe de l'Intérieur. Il a été blessé.
"Nous avons été informés que la police croate a arrêté Sretko Kalinic, après qu'il eut été blessé à Zagreb", a précisé Ivica Dacic à l'agence de presse Tanjug.
Selon les médias croates, Sretko Kalinic qui était en cavale depuis l'assassinat de Zoran Djindjic, en mars 2003, a été blessé dans la banlieue de Zagreb. Son état est stable, selon la télévision croate.
Sretko Kalinic était porteur d'un faux passeport croate au moment de son arrestation. Il accuse un autre homme également en fuite, Milos Simovic, condamné à 40 ans de prison pour sa participation à l'assassinat de Zoran Djindjic, d'avoir tiré sur lui, a indiqué le ministre.
"Les polices serbe et croate coordonnent leurs efforts depuis pas mal de temps pour localiser et arrêter les condamnés de l'affaire Djindjic qui sont en fuite", a aussi indiqué M. Dacic.
En novembre, la cour suprême de Serbie avait rejeté en dernier ressort les appels de Milorad "Legija" Ulemek, cerveau de l'assassinat, et du tireur Zvezdan Jovanovic, tous deux condamnés à 40 ans de prison. Cette décision avait mis un terme aux procédures judiciaires entamées en décembre 2003.
Dix autres personnes avaient été condamnés à 35 ans pour participation à l'assassinat. Après l'arrestation de Sretko Kalinic, quatre restent en cavale.
Zoran Djindjic, considéré comme le John Kennedy de la Serbie avait été le premier chef du gouvernement élu démocratiquement. Il avait tenté de rapprocher la Serbie de l'Occident après le renversement de Slobodan Milosevic en octobre 2000. Il avait livré Slobodan Milosevic et plusieurs de ses complices au Tribunal pénal international (TPI) pour l'ex-Yougoslavie de La Haye, chargé de les juger pour crimes de guerre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.