Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux hommes soupçonnés de vols de coffres-forts dans des hôtels de luxe, au préjudice de clients du Golfe, ont été arrêtés cette semaine. La police française l'a annoncé samedi.

Ils sont soupçonnés de douze vols dans des établissements de la banlieue chic de Paris, de la Côte d'Azur (Nice et Monaco), de la ville thermale d'Evian (est), ou de Lyon (centre-est), entre le 27 juin et le début du mois d'août.

Leur cible: les clients fortunés originaires de pays du Golfe. Après avoir récupéré le numéro de chambre d'un client, ils se présentaient à la réception en se faisant passer pour lui. Ils faisaient mine d'avoir perdu leur carte d'accès à la chambre pour s'en faire délivrer une nouvelle.

Pour s'assurer que personne ne se trouvait dans la chambre, ils écoutaient à la porte avec un stéthoscope. Quelques coups de burin plus tard, une fois le coffre-fort descellé, ils partaient avec, simplement caché dans une valise.

Butin retrouvé

De retour d'Espagne, les deux suspects âgés de 56 et 31 ans ont été arrêtés dans un hôtel de Saint-Etienne (centre-est) le 24 août.

Lors des perquisitions, les policiers ont découvert bijoux, bagages et vêtements de luxe, une grande quantité de devises étrangères notamment de pays du Golfe, et 20 cartes d'accès à des chambres d'hôtels. Mais aussi leur matériel: stéthoscope, marteau et burin.

Selon la radio RTL, leur butin dépassait les 80'000 euros. Les deux suspects avaient été identifiés grâce à la vidéosurveillance de l'un des établissements où ils ont sévi.

ATS