Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bagdad - L'armée américaine a annoncé l'arrestation lundi à Bagdad du chef d'Ansar al-islam, l'une des organisations jihadistes en Irak. Abou Abdallah al-Shafi est le chef de ce groupe sa création et, selon l'armée américaine, il avait "des liens" avec le chef d'Al-Qaïda Oussama ben Laden.
"Les forces de sécurité irakiennes et les services d'anti-terrorisme kurdes, appuyés par des conseillers américains, ont arrêté celui qui est considéré comme le chef d'Ansar al-islam et sept autres criminels", précise l'armée dans un communiqué.
"Abou Abdallah al-Shafi est également soupçonné d'avoir financé et organisé des opérations terroristes en Europe et en Grande-Bretatgne", selon le comuniqué. Créé en septembre 2001 par d'anciens vétérans de la guerre en Afghanistan contre les troupes russes, Ansar al-islam était implanté au Kurdistan irakien, près de la frontière avec l'Iran.
En février 2003, juste avant l'invasion de l'Irak conduite par les Etats-Unis, les forces spéciales américaines et les combattants de l'Union patriotique du Kurdistan (UPK de Jalal Talabani) avaient défait cette organisation et l'avaient chassée de sa place forte.
En septembre 2003, une grande partie de ses membres avaient constitué une autre organisation, Ansar al-sunna. Le groupe Ansar al-islam est resté cantonné surtout au Kurdistan irakien et en septembre 2006, onze personnes soupçonnées d'en faire partie avaient été pendues à Erbil, la capitale de cette région du nord de l'Irak.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS