Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une grosse embarcation de pêche est arrivée dans la nuit de vendredi à samedi à Bari, sur les côtes des Pouilles, dans le sud de l'Italie. A bord se trouvaient 166 immigrés clandestins égyptiens et cinq Somaliens, ont annoncé samedi les gardes-côtes.

L'embarcation d'une trentaine de mètres de long et battant pavillon maltais avait été repérée à plusieurs kilomètres de la côte. Elle a été accompagnée jusqu'au port par quatre navires des autorités italiennes. Les 171 immigrés présents, dont 54 mineurs, sont en bonne santé, ont précisé samedi les gardes-côtes italiens.

Le débarquement sur la côte adriatique des Pouilles est assez rare car la majorité des immigrés clandestins arrivent sur les rivages et îles plus au sud, sur la route entre l'Afrique du Nord et l'Italie.

Le dernier débarquement sur cette côte remonte au 24 octobre lorsque 150 Egyptiens avaient été bloqués par les navires italiens après une course-poursuite en mer. Plus de 110 d'entre eux furent rapatriés le lendemain du débarquement, les mineurs restant dans des centres d'accueil.

Dans cette affaire, dix passeurs ont finalement été condamnés vendredi à huit ans de prison pour aide à l'immigration illégale et résistance à un navire de guerre.

ATS