Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La femelle Saar a été transportée mercredi depuis Bâle au Parc animalier botanique de Branféré, en Bretagne (archives).

Bild: Keystone/Zoo Basel (Torben Weber)

(sda-ats)

La femelle rhinocéros Saar a quitté le zoo de Bâle, un an et demi après y être arrivée en provenance des Pays-Bas. Les espoirs de reproduction de l'espèce, placées en elle, ne se sont pas confirmés. L'animal s'est en outre souvent disputé avec l'autre femelle, Quetta.

Mercredi matin, un transport spécial a emmené Saar, âgée de 17 ans, à destination du Parc animalier botanique de Branféré, en Bretagne (F), indique le zoo de Bâle. La femelle était arrivée à Bâle fin mars 2016. Auparavant, elle avait donné naissance et élevé un petit, né en 2011 au zoo néerlandais de Amersfort.

A Bâle, Saar n'a jamais montré le moindre signe d'état de chaleur ni d'intérêt pour le mâle Jaffna, âgé de 23 ans. De plus, la naissance du mâle Orys, en janvier dernier, a suscité des conflits entre Saar et la mère du petit. Jusque-là, les deux femelles s'étaient pourtant bien entendues.

Le parc zoologique bâlois est actuellement le seul en Suisse à détenir des rhinocéros indiens. Il dirige en outre le programme international de reproduction de cette espèce menacée. Au total, 21 rhinocéros indiens vivent dans des zoos.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS