Toute l'actu en bref

Arsène Wenger a prolongé de deux ans le contrat le liant à Arsenal, a annoncé le club londonien mercredi.

L'entraîneur français de 67 ans est en poste depuis 1996 chez les Gunners. L'officialisation de sa signature intervient quatre jours après la victoire de Granit Xhaka et de ses équipiers en finale de la Coupe d'Angleterre face à Chelsea. En près de 21 années à Arsenal, Wenger a notamment remporté trois titres de champions, le dernier en 2004, et sept Coupes d'Angletterre, un record absolu.

"Je remercie Stan (Kroenke, le propriétaire) et le conseil d'administration de leur soutien dans notre quête de trophées. C'est ce que nous voulons tous et je sais que c'est ce que les fans veulent partout dans monde", a déclaré sur le site du club Arsène Wenger, très critiqué cette saison après la 5e place d'Arsenal en Championnat d'Angleterre, synonyme de non-qualification en Ligue des champions. Et ce, pour la première fois depuis 20 ans.

"J'aime ce club et je regarde l'avenir avec optimisme et excitation", a ajouté l'Alsacien, qui fêtera ses 21 ans au club en septembre. "C'est un bon groupe de joueurs et avec quelques renforts, nous pouvons avoir encore plus de succès. Nous sommes concentrés pour tenter de gagner le titre, et ce sera notre objectif cet été et cette saison", a ajouté le manager, qui a vécu une saison 2016/2017 en demi-teinte marquée également par un naufrage en 8e de finale de la Ligue des champions contre le Bayern Munich (5-1, 5-1).

Stan Kroenke a donc choisi de continuer à faire confiance à Wenger, malgré les nombreux supporters ayant boycotté l'Emirates Stadium et/ou appelé au départ du Français, qui avait évoqué un "environnement hostile" samedi. "Notre ambition est de gagner la Premier League et les quatres trophées majeurs en Europe. C'est ce que les fans, les joueurs, l'encadrement, l'entraîneur et le conseil d'administration veulent. Nous ne nous reposerons pas tant que ce n'est pas atteint. Arsène est la meilleure personne pour nous aider à réaliser ça", a jugé Stan Kroenke.

ATS

 Toute l'actu en bref