Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Saint-Paul-de-Vence - La Fondation Maeght de Saint-Paul-de-Vence, dans le sud-est de la France, rend hommage à Alberto Giacometti. Quelque 170 oeuvres de l'artiste suisse sont exposées, témoignant d'une longue amitié avec le marchand d'art français Aimé Maeght.
"Il y avait la famille Maeght et la famille Giacometti et nous avancions ensemble pour défendre ce que nous aimions", se souvient la commissaire de l'exposition Isabelle Maeght, petite-fille d'Aimé. L'exposition présente des euvres majeures: "La grande tête de Diego", "La grande femme debout" et deux exemplaires de "L'homme qui marche", une de ses sculptures les plus célèbres, reproduite sur les billets de 100 francs suisses.
En février, un autre exemplaire de "L'homme qui marche" avait été adjugé 65 millions de livres (107 millions de francs), battant un record mondial pour une oeuvre d'art vendue aux enchères publiques.
Alberto Giacometti (1901-1966) a été présenté à Aimé Maeght par André Breton à l'occasion d'une exposition sur le surréalisme en 1947. Aimé Maeght devient son marchand exclusif, avec Pierre Matisse, le fils du peintre, à New York. A partir des années 50, l'artiste grison enchaîne les expositions. La biennale de Venise en 1963 lui assure une consécration mondiale.
Alberto Giacometti a conçu le caveau de la famille Maeght au cimetière de Saint-Paul-de-Vence, Diego a fait le café qui accueille les visiteurs à l'entrée de la Fondation. L'amitié des deux familles se poursuit: Bruno, 105 ans, frère d'Alberto et de Diego, est très proche d'Isabelle Maeght.
L'exposition intitulée simplement "Giacometti et Maeght", se termine le 31 octobre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS