Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un panneau inédit de Fra Angelico, précieusement conservé dans le sud de la France au sein d'une même famille depuis le milieu du XIXe siècle, a été vendu 445'000 euros samedi à Marseille. Il n'a été attribué au célèbre moine florentin qu'en 2005.

Devant 150 à 200 curieux réunis dans la salle des ventes de l'étude du commissaire-priseur Damien Leclère, les enchères, débutées à 150'000 euros, ont atteint 445'000 euros en dix minutes. Le tableau a été adjugé à un collectionneur privé français, par téléphone.

L'oeuvre était estimée entre 200'000 à 400'000 euros. Fra Angelico (1400-1455) est un peintre précurseur en terme de perspective, de représentation des paysages et des personnages,

Le panneau proposé à la vente est la pièce centrale d'une Thébaïde en six éléments, une composition sans doute morcelée à la fin du XVIIIe avant d'être vendue par petits bouts.

Faible production

Jusqu'à présent, seuls quatre panneaux conservés dans différents musées, entourant cette composition centrale et représentant des saints, avaient été reconnus comme étant de la main du frère dominicain. Le sixième tableau reste quant à lui introuvable.

Provenant peut-être du couvent des pères Camaldules, Santa Maria degli Angeli de Florence, selon M. Laclotte, auteur en 2005 d'une étude intitulée "Autour de Fra Angelico: deux puzzles" à l'occasion d'un colloque sur la peinture florentine, le panneau, mesurant 27,5 x 38,5 cm, dépeint des scènes de la vie des premiers pères dans le désert.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS