Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Une quarantaine d'artistes engagés se sont réunis samedi à Berne sous le titre Art+Politique. Les résultats des dernières votations provoquent "une nouvelle urgence": il s'agit de revoir l'image de la Suisse. "Une autre Suisse est possible", déclare Daniel de Roulet dans un manifeste.
La quarantaine d'artistes suisses présents ont souligné la nécessité de "renforcer le réseau, de créer des plate-formes et de mettre en action une politique commune", selon le communiqué diffusé dimanche. Ils ont signé le manifeste qui constitue un premier pas dans leur action.
Ce texte compare l'artiste suisse à un canari, qui "chante pour avertir du danger" le mineur - qui n'est autre que la société suisse - "tellement occupé qu'il ne l'entend pas".
Il s'agit pour les artistes "de continuer à chanter le pays réel et à faire entendre leur voix contre l'idéologie du populisme". Et Daniel de Roulet de rappeler notamment que la Suisse "jouit d'une très forte immigration" alors que "le mineur dit que la Suisse appartient aux Suisses et pas à ceux qui viennent de l'étranger, il n'aime pas leur reconnaître des droits".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS