Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Patinage artistique - Eternel Evgeny Plushenko! Douze ans après son premier titre, Evgeny Plushenko a décroché sa septième couronne continentale à l'occasion des Championnats d'Europe à Sheffield (GB).
Il a réussi une prestation époustouflante qui lui a permis d'améliorer le meilleur total de sa très riche carrière.
"Il a touché à la perfection", s'est excalmé le consultant de la TSR, l'ancien patineur de couples Cédric Monod. De fait, Plushenko n'a rien raté. Au rythme du "tango de Roxanne", le Russe a oublié ses douleurs au genou et au dos pour retrouver le niveau de ses plus grandes années, avec une profusion de sauts et de combinaisons au cordeau. Avec 261,23 points, il a devancé de quinze unités son compatriote de 18 ans et compagnon d'entraînement à St-Pétersbourg Artur Gachinski (246,27) et de vingt-sept unités le Français Florent Amodio, tenant du titre (234,18).
L'invincible Russe n'avait plus patiné depuis deux ans et effectuait son deuxième "come-back", après une première interruption dans la foulée de son titre olympique à Turin en 2006. Il était revenu pour les JO de Vancouver en 2010 (médaille d'argent), avant de raccrocher à nouveau... pour aujourd'hui rechausser ses patins en vue des JO de Sotchi en 2014. Il aura alors 31 ans.
Tonique et affûté comme à ses plus beaux jours, Plushenko a fait mentir ceux qui doutaient de sa capacité à retrouver le plus haut niveau. Son patinage que certains qualifient d'"un autre temps", en référence au manque de renouvellement de son style et de ses programmes depuis une décennie, plaît toujours au plus grand nombre. Ses deux triples axels - dont un en combinaison - et son quadruple ont été parfaits.
Le poing serré, la rage et l'ambition chevillées au corps, Plushenko a été ovationné. Il a battu de trois points son record datant des JO de Turin et a réussi le meilleur libre de la saison.
Chez les dames, l'Italienne Carolina Kostner a fêté un quatrième titre (183,55 points) en dominant largement la Finlandaise Kiira Korpi (2e) et la Géorgienne Elene Gedevanishvili (3e). Meilleure Suissesse, Romy Bühler a fini 20e, juste devant Myriam Leuenberger (21e).

ATS