Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Délaissant les fourrages et engrais, Aryzta investit dans les surgelés. Le groupe zurichois de boulangerie industrielle veut s'emparer de 49% du capital-actions de la société française Picard. L'investissement se monte à 446,6 millions d'euros.

Dans un communiqué diffusé mardi, Aryzta précise avoir entamé des négociations exclusives avec Lion Capital. L'acquisition, qui nécessitera l'aval des autorités de la concurrence concernées, sera financée avec les revenus issus de la cession de plus de la moitié de sa participation dans sa filiale irlandaise Origin, dédiée aux fourrages et aux engrais, annoncée la semaine passée.

Pour mémoire, cette dernière offre, réservée à des investisseurs institutionnels, porte jusqu'à 49 millions d'actions Origin sur les quelque 85 millions que le groupe établi à Zurich possède. Pour l'exercice 2015, Picard table sur un chiffre d'affaires de 1,37 milliard d'euros et un résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) de 192 millions d'euros.

Picard dispose de pas moins de 920 points de vente en France et propose plus de 1100 produits surgelés dans ses bacs. L'entreprise dont les origines remontent à la fondation en 1906 des Glacières de Fontainebleau, a adopté la raison sociale Etablissements Picard en 1962.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS