Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lausanne - Une vingtaine de jeunes chrétiens israéliens et palestiniens vont se retrouver du 20 au 29 août à Arzier (VD). Réunis par l'association Portes ouvertes en partenariat avec l'ONG Musalaha, ils vont passer ces jours de vacances sous le signe de la réconciliation.
L'idée de ce camp est venue de jeunes Suisses qui sont allés sur place au Proche-Orient et qui ont vu de tels rassemblements servant à tisser des liens d'amitié, explique mercredi Raymond Favre, porte-parole romand de Portes Ouvertes. Ils ont ensuite réuni l'argent nécessaire, une somme entre 25'000 et 30'000 francs.
Une vingtaine d'adolescents vont finalement se côtoyer près de Nyon accompagnés de cinq adultes. Les matinées seront consacrées à différentes activités comme des jeux de rôles, les après-midis étant plus récréatives, avec découvertes et excursions dans la région, selon le porte-parole.
Ces jeunes chrétiens sont minoritaires au sein de leur population. Ils veulent être des signes de paix et de réconciliation grâce à leur foi commune malgré la division et l'affrontement entre les deux peuples, affirme Raymond Favre.
Fondée en 1955 aux Pays-Bas, Portes ouvertes a des bureaux dans une vingtaine de pays et s'active dans une cinquantaine de contrées. A la base, elle est protestante évangélique mais apporte son soutien à tous les chrétiens persécutés, selon le responsable.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS