Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Après avoir annoncé ses résultats semestriels la semaine dernière, Ascom (ici son directeur général Holger Cordes) va vendre sa division Network Testing (archives).

KEYSTONE/SIGGI BUCHER

(sda-ats)

Le groupe technologique zougois Ascom vend sa division de contrôle et d'optimisation des réseaux de téléphonie mobile (Network Testing) au français Infovista. L'opération se répercutera négativement sur les résultats 2016.

Une perte de 145 millions de francs est attendue, indique lundi la société aux origines bernoises dans un communiqué. La norme Swiss Gaap FER 30 oblige à prendre en compte l'écart d'acquisition dans le bouclement des comptes, précise-t-il.

Les fonds propres ne seront pas atteints. Les activités opérationnelles ne seront pas non plus touchées par cet élément exceptionnel, de même que le versement d'un dividende, rassure le groupe.

La transaction valorise les activités de Network Testing à 45 millions de dollars (43 millions de francs), sans prendre en considération la trésorerie et la dette. Ascom recevra 30 millions en numéraire, puis un prêt vendeur subordonné de 15 millions d'une durée de sept ans et avec un taux de 4%. La transaction devrait être finalisée lors du troisième trimestre de cette année.

Pour rappel, Ascom a essuyé une perte nette de 5,6 millions de francs au premier semestre, contre un bénéfice 11,4 millions un an plus tôt. Un résultat qui s'explique principalement par la perte élevée de la division Network Testing, qui a inscrit un résultat opérationnel (niveau EBITDA) de -7,9 millions, après un bénéfice de 0,4 million entre janvier et juin 2015.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS