Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Le chef de l'Office fédéral des Migrations Alard du Bois-Reymond est à nouveau sous le feu de la critique après ses propos sur les requérants d'asile nigérians. Le CRAN demande sa démission. Le principal intéressé réfute et affirme s'en tenir aux faits.
Pour le Carrefour de réflexion et d'action contre le racisme anti-noir, M. Alard du Bois-Reymond "démontre dans ses propos récurrents que l'application du droit d'asile suisse, en ce qui concerne les Nigérians, repose avant tout sur des a prioris".
"S'agissant d'un haut fonctionnaire fédéral, on est devant une véritable xénophobie d'Etat", écrit le CRAN. Cette plateforme anti-raciste relève d'ailleurs que cette xénophobie concerne tous les ressortissants africains.
Alors que l'ODM est impliqué dans la mort du jeune Nigérian le 18 mars lors de son renvoi forcé à Kloten, et après les considérations "humiliantes et stigmatisantes" de son chef, le CRAN appelle à "la démission avec effet immédiat du directeur de l'ODM". Il exige également la mise en place d'une commission d'enquête indépendante pour traiter le cas du Nigérian décédé.
Amnesty International a également critiqué M. du Bois-Reymond, pour qui la majorité des Nigérians ont des activités criminelles en Suisse.
Le directeur de l'ODM, interrogé par la RSR, précise s'en tenir aux faits en se référant aux chiffres: 99,5% des demandes de requérants d'asile nigérians n'ont aucune chance d'aboutir. En 2009, sur 1700 demandes, une seule a été acceptée, a-t-il indiqué.
M. du Bois-Reymond défend la politique d'asile pratiquée en Suisse. "L'action humanitaire ne fonctionne que si on est strict dans l'application des règles", se justifie-t-il. La politique de réadmission est, selon lui, la seule qui fonctionne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS