Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Grand Conseil vaudois a accordé une garantie d'emprunt de 22 millions à l'EVAM pour le développement de son parc immobilier (archives).

KEYSTONE/LEO DUPERREX

(sda-ats)

Le Grand Conseil vaudois a accepté mardi à une très large majorité d'accorder une garantie d'emprunt de 22 millions à l'Etablissement d'accueil des migrants (EVAM) pour le développement de son parc immobilier. Le débat s'est étendu au sort des mineurs non accompagnés.

Les fonds accordés sont destinés à plusieurs projets. Ils doivent financer entre autres la transformation et la construction d'un foyer d'hébergement collectif à Lausanne, l'acquisition d'un immeuble à Chamby, ainsi que la rénovation de deux autres immeubles.

Tant à gauche qu'à droite, des députés ont salué la volonté de l'EVAM d'offrir des meilleures conditions d'accueil aux migrants, même si le nombre de requérants a fortement baissé.

En 2015, face à l'afflux de réfugiés, il avait fallu ouvrir plusieurs abris PC. Ils n'étaient pas du tout adéquats pour répondre à la demande, ainsi que pour des raisons de dignité humaine, a rappelé notamment Léonore Porchet (Verts).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS