Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La possibilité de renvoyer les requérants d'asile déboutés dans leur pays d'origine est la condition de base pour contrôler les flux migratoires. C'est pourquoi la Suisse doit conclure davantage d'accords de réadmission. Le canton de Zurich a appelé vendredi la Confédération à agir.

Un des pays qui pose problème actuellement est l'Algérie, a évoqué le ministre zurichois de la sécurité Mario Fehr (PS) devant les médias. Le canton a constaté que des requérants d'asile de ce pays viennent en Suisse en sachant qu'ils ne pourraient pas être rapatriés.

En effet, si un accord de réadmission a bien été signé avec l'Algérie, il n'y a pas encore de protocole d'application. Le conseiller d'Etat zurichois a appelé Berne à obtenir un tel protocole dans le cadre des négociations sur le libre-échange.

Zurich réclame en outre à la Confédération une indemnisation plus généreuse des prestations du canton en matière de détention en vue d'expulsion et lors de renvois forcés, en grande partie effectués à partir de l'aéroport de Zurich. Le Conseil d'Etat se dit en revanche prêt à jouer son rôle d'accueil, même si le nombre de requérants d'asile augmente.

Hausse massive de la criminalité

La police zurichoise constate quant à elle une hausse massive de la criminalité, principalement de vols, due aux requérants d'asile. Les autorités tablent sur une augmentation de 40% des cas en 2012, par rapport à 2011.

"Cette évolution est liée au printemps arabe", explique à l'ats Franz Bättig, chef des polices régionales zurichoises. Depuis 2011, le nombre d'arrestations de ressortissants tunisiens, algériens et marocains a explosé, selon les chiffres présentés vendredi.

Pour le ministre socialiste Mario Fehr, cette évolution est "inacceptable". Selon lui, elle est liée à un groupe bien déterminé de requérants. Afin d'y remédier, le canton applique nouvellement des mesures comme l'assignation à résidence ou l'interdiction de pénétrer dans une zone déterminée, prévues dans la loi sur les étrangers.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS