Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lara Gut tient sa première victoire de la saison !

Le Tessinoise s'est imposée en géant à Aspen (EU), où elle a profité de la grosse erreur de l'Américaine Mikaela Shiffrin, qui avait course gagnée avant de chuter à deux portes de l'arrivée.

Lorsque Mikaela Shiffrin, dernière skieuse à s'élancer, a passé l'ultime temps intermédiaire avec une marge confortable de 68 centièmes, Lara Gut n'avait plus qu'à se résigner à la deuxième place. Et d'autant plus que sa rivale américaine n'est pas du genre à craquer. C'était toutefois sans compter sur l'inattendu "black-out" de la skieuse du Colorado, tombée à un endroit qui ne présentait aucune difficulté.

Particulièrement chanceuse avec son dossard no 13, Lara Gut n'en demandait évidemment pas tant pour s'adjuger sa treizième victoire en Coupe du monde, sa deuxième en géant après celle de Sölden (Aut) en 2013.

Cette victoire a aussi valeur de confirmation pour la Tessinoise. Quatrième fin octobre en ouverture de saison à Sölden, la skieuse de Comano fait bel et bien son retour dans l'élite du géant. Un statut qu'elle avait perdu l'hiver dernier dans la discipline, dans laquelle elle avait multiplié les contre-performances.

Mais Lara Gut a pris le taureau par les cornes ce printemps. En changeant de matériel - de Rossignol à Head -, en faisant appel à des conseillers de luxe - Didier Cuche, Patrice Morisod, Daniel Albrecht - et en s'efforçant de retrouver ses sensations en géant, considéré comme la discipline de base du ski alpin.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les efforts de la Tessinoise ont déjà largement payé. Elle a ainsi accumulé 150 points en deux géants cette saison, plus du double que sur l'ensemble de l'exercice 2014/2015 (73 points en 7 géants).

Toujours aussi agressive sur ses skis, mais beaucoup plus fluide et stable que l'hiver précédent, Lara Gut s'est placée au 3e rang dès la première manche à Aspen. Elle a fait encore mieux sur le second tracé, dépassant l'Italienne Federica Brignone et profitant de l'énorme bévue de Mikaela Shiffrin.

Dans une équipe de Suisse privée d'autres géantistes de premier plan, seule Rahel Kopp est parvenue à se qualifier pour la deuxième manche (24e temps). Las pour la Saint-Galloise de 21 ans, elle a chuté sur le second tracé, alors qu'elle semblait en mesure de marquer ses premiers points dans la discipline.

Pour les autres Suissesses en lice, Jasmina Suter (31e à 0''02 du "cut"), Simone Wild (34e) et Michelle Gisin (43e) ont dû se contenter d'une seule manche. Tout comme Wendy Holdener, toujours aussi décevante en géant et qui a été rapidement éliminée vendredi. La Schwytzoise aura toutefois l'occasion de rebondir samedi et dimanche à Aspen, cette fois-ci en slalom, sa discipline de prédilection. Deux courses pour lesquelles elle fera figure d'outsider, derrière Mikaela Shiffrin qui aura soif de revanche devant son public.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS